Windows Server 2016 : quelles nouveautés à venir ?

Windows Server 2016 : system center configuration manager 1610, deployement toolkit etc. Quelles nouveautés à venir ?

Cette année encore, le MVP Summit 2016 a été une édition riche. Elle confirme le virage initié par Satya Nadella en matière d’ouverture.

Microsoft communique avec ses clients, ses partenaires et les MVPs qui sont une cible privilégiée pour obtenir un retour du terrain. Après de nombreuses annonces réalisées (Windows Server 2016, etc.) à l’occasion de l’événement Microsoft Ignite à Atlanta, Microsoft a profité de cet événement pour donner aux MVPs une vision des prochaines nouveautés. La majorité des informations ont été communiquées sous accord de confidentialité néanmoins certaines annonces publiques ont été réalisées dans la foulée.

 

Microsoft a par exemple annoncé, la sortie d’une nouvelle version (8443) pour sa boite à outils de déploiement gratuite Microsoft Deployment Toolkit apportant le support de Windows 10 1607, Windows Server 2016 et Configuration Manager 1606. Cette version comprend aussi de nombreux correctifs.

 

Lors de cet évènement, Microsoft a aussi finalisé System Center Configuration Manager 1610. Cette version est dans la continuité de la stratégie as-a-Service de Microsoft proposant ainsi des nouveautés et innovations en continu. On retrouve notamment l’intégration au service Windows 10 Upgrade Analytics pour permettre l’évaluation et la compatibilité des machines avec Windows 10. Cette version comprend des fonctionnalités visant à faciliter le déploiement du client d’Office 365 et des mises à jour. En outre, ce sont de nombreuses nouveautés concernant les périphériques mobiles gérés en mode hybride avec Microsoft Intune comme de nouveaux paramétrages de configuration, l’intégration avec la solution de sécurité Lookout, le support des applications payantes du Windows Store for Business, etc.

 

Ce fut l’occasion aussi d’apprendre les futurs investissements sur la plateforme Cloud Microsoft Azure. Sur la partie Datacenter, Microsoft a annoncé la capacité d’utiliser System Center Data Protection Manager pour sauvegarder des machines virtuelles au niveau de l’hôte de virtualisation VMware. Cette opération se fait via les APIs VMware.

 

Enfin, Microsoft a publié le Service Pack 1 de SQL Server 2016 qui uniformise certaines fonctionnalités à travers les éditions. C’est le cas notamment pour la fonctionnalité in-memory visant à accélérer les transactions et les requêtes, l’analyse opérationnelle en temps réel sans impacter les performances, la connexion aux données relationnelles avec PolyBase, etc.

 

Les prochains mois réservent encore de belles annonces avec lesquelles nos MVPs travaillent déjà en avant-première.

 

Jean-Sébastien Duchêne, MVP Enterprise Mobility, Référent Technique chez Exakis



Aller à la barre d’outils